Did you know that your version of Internet Explorer is out of date?
To get the best possible experience using our website we recommend downloading one of the browsers below.

Internet Explorer 10, Firefox, Chrome, or Safari.

Expériences personnelles


Une confiance à toute épreuve

Une confiance à toute épreuve

Quand l’occasion pour laquelle il avait prié s’est présentée, le plus grand défi de Steve Bissonette consistait à tenir bon jusqu’à la victoire. En effet, lors de la réunion pour la paix mondiale du Nouvel An 2017, il avait pris la détermination de remporter une « victoire remarquable ». Cela devait être une réalisation qui serait indiscutablement attribuable à sa pratique bouddhique afin qu’il devienne un exemple incitant les autres à se joindre à la SGI ou à réciter Nam-myoho-renge-kyo avec davantage de détermination. Steve est responsable de groupe à Ottawa. En savoir plus
Écrire sa propre histoire

Écrire sa propre histoire

Leandro De Sousa a été introduit au bouddhisme de Nichiren Daishonin il y a 13 ans à Rio de Janeiro, au Brésil. Tout a commencé alors qu’il avait 17 ans et vivait sur la même rue que le Centre local de la SGI, une organisation dont il n’avait jamais entendu parler auparavant. Leandro vit et travaille aujourd’hui au Québec, à Montréal.
 
En savoir plus
Un esprit pionnier à Whitehorse

Un esprit pionnier à Whitehorse

Johanna Goossens approfondit sa foi bouddhique à Whitehorse, sur le territoire du Yukon en se basant sur les cinq orientations éternelles de la Soka Gakkai. Née en France au sein d’une famille pratiquant le bouddhisme de Nichiren Daishonin, elle a grandi près de la frontière suisse, à proximité de Genève. Elle a ainsi commencé à réciter Nam-myoho-renge-kyo alors qu’elle faisait partie du Groupe des fifres et tambours des jeunes filles de la Soka Gakkai, appelé kotekitai. Johanna est aujourd’hui responsable du Groupe des jeunes femmes dans le district, Galloping Horse.
 
En savoir plus
Conserver ma joie vivante

Conserver ma joie vivante

Paula Reich, une membre pionnière de la SGI du Canada, pratique le bouddhisme de Nichiren depuis 1975, et a obtenu un nombre incalculable de bienfaits grâce à celui-ci. Originaire de Montréal, elle vit à Edmonton depuis de nombreuses années où elle est responsable du Groupe des femmes de la région des Prairies.
 
En savoir plus
Faire de son rêve une réalité

Faire de son rêve une réalité

Sans moyens financiers, étudier à l’étranger n’était qu’un rêve pour Amit Bhadrawale, jusqu’à ce qu’il prenne la responsabilité de son propre bonheur.

En savoir plus
L’éveil sur le Kilimandjaro

L’éveil sur le Kilimandjaro

Spencer West a ressenti la Loi mystique de Nam-myoho-renge-kyo au plus profond de lui-même lors de son ascension du plus haut sommet d’Afrique, le Kilimandjaro.

En savoir plus
Se dresser aux côtés de son mentor

Se dresser aux côtés de son mentor

Gaya Déry défie son obscurité intérieure et saisit son véritable chemin dans la vie

En savoir plus
Prendre en charge son propre bonheur

Prendre en charge son propre bonheur

À partir du moment où il a adhéré au bouddhisme de Nichiren Daishonin il y a neuf ans, Michael Challenger a rapidement réalisé que l’un des buts qu’il voulait atteindre était de prendre en charge son bonheur.

En savoir plus
Transformer les difficultés en bonne fortune

Transformer les difficultés en bonne fortune

Idania avait huit ans quand elle a récité Nam-myoho-renge-kyo pour la première fois au Nicaragua. Cependant, ce n’est qu’en 2007, lorsqu’elle est arrivée à Frédéricton, au Nouveau-Brunswick, avec ses parents et sa sœur cadette, qu’elle a commencé à pratiquer le bouddhisme de Nichiren Daishonin sérieusement.

En savoir plus
Pourquoi j’ai commencé à réciter

Pourquoi j’ai commencé à réciter

L’acteur Adewale Akinnuove-Agbaje s’est récemment entretenu avec Robert Harrap, directeur général de la SGI du Royaume-Uni, pour discuter des raisons qui l’ont amené à réciter Nam-myoho-renge-kyo.

En savoir plus